Rechercher
  • Hugo

Du soleil dans les voiles


Nous avons été interviewés ici

Spécialiste de la voilerie, Alain Janet maîtrise parfaitement l’encapsulage des fibres. Désormais cette technique lui permet, grâce à des récentes avancées technologiques dans le solaire souple, d’intégrer une couche photovoltaïque dans les matériaux composites qui entrent dans la fabrication de ses voiles.

Testé en conditions réelles sur le Défi Martinique lors de la dernière Route du Rhum, la Power Sailpermet, sur la grand voile, d’atteindre jusqu’à 1 KW de puissance. De quoi arriver à l’autonomie (si on modère la consommation électrique, en particulier le recours au pilotage automatique ou au désalinisateur)…

« Nous équipons maintenant un bateau de série de 38 pieds, l’Arcona 380 Z d’Ocean Volt, un voilier à motorisation électrique qui dispose en outre d’un hydrogénérateur qui vient compléter la production énergétique » explique Alain Janet qui, avec sa société Solar Cloth System commercialise aussi des films solaires souples à intégrer.

Passionné de voile, Alain Janet se tourne cependant vers les multiples applications de son textile solaire dont le procédé de fabrication fait l’objet d’un brevet : randonnée en montagne, camping, alimentation d’éclairage public…

« Nous sommes en train de finaliser un marché avec une municipalité portuaire de la Manche pour réaliser des ombrières en textile photovoltaïque couplées à une station de recharge pour véhicules électriques », nous dévoile l’inventeur de la voile solaire.

On ne peut que lui souhaiter bon vent et un avenir ensoleillé !


65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout